Phou Hin Poun le 10 janvier

La production journalière d’échantillons botaniques réjouis l’ensemble de notre équipe. Il faut reconnaitre que les retrouvailles (quasi historiques) de Francis Hallé et Patrick Blanc y sont pour quelque chose. Le diagnostic est clair : la dernière promenade de ces 2 botanistes date de 1991, lors d’une mission Radeau des Cimes au Cameroun !
La cadence de progression dans le sous bois illustre à la fois la diversité de la région et la compétence de nos 2 amis : 100 mètres à l’heure, grand maximum, palabres multiples, surprises, expériences !

La collecte remplie rapidement de grands sacs « Tati » ou « Barbés » qui transitent sur les vélos de Corine et Sarah les assistantes de Francis, entre les sites de prélèvement (forêts de piémonts, fond de vallée de la Hin Poun) et le village ou réside (provisoirement) notre équipe.

Conformément aux habitudes de nos missions, les activités sont multiples : il convient aussi de régler la cadence des pirogues affectées à la navigation dans la rivière souterraine de Konglor, les mouvements des traditionnels Tak Tak et surtout de décider des aménagements de notre futur camp localisé dans une ferme traditionnelle de la vallée.
« Rivage » en est la dénomination provisoire, choisie de concert par Dany, Laurent, Gilles, jean François et Jean Louis.

Les objectifs cartographiques demandent de la préparation : la vallée est entourée par de spectaculaires falaises qui marquent les limites du massif Karstique. Des dolines ont étés localisées par nos collègues bio spéléologistes. L’équipe laotienne de notre partenaire Animo se prépare à 2 jours et une nuit d’exploration, en attendant la visite de Gabo notre grimpeur.

N’oublions pas le soutien des membres du Conseil National des Sciences, présent sur le site et l’arrivée prochaine de la délégation de l’université de Vientiane. De nouvelles rencontres en perspective,
SABAIDEE !!!!

GE, Ban Nathan, le 10 01 2012

Cette entrée a été publiée dans Articles. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.