C’est dans la boîte ! Ou plutôt sur clé USB

Jeudi 10 mai 2012

Arrivée au camps de l’Agame (la précédente appellation « Iguane » ayant été invalidée par nos collègues herpétologues) lundi dernier, après un voyage de deux jours – qui fut en lui-même une aventure marquante -, notre équipe vidéo a démarré sur les chapeaux de roue le tournage de cette fabuleuse expérience d’inventaire de la biodiversité en forêt tropicale du Laos : à l’aube, le survol de la forêt par la Cinébulle, cette montgolfière arc-en-ciel pilotée par Dany Cleyet-Marrel, puis le montage de L’Étoile des cimes, la toute nouvelle invention de l’architecte Gilles Ebersolt, qui sera bientôt déposée par la Cinébulle au cœur de la couronne d’un arbre émergent et enfin le gonflement de la Bulle des cimes, une montgolfière transparente à hélium pour marcher en solo sur la canopée grâce à un circuit de cordes pré-installé. Un dispositif associé de tissage au gré du vent est aussi engagé par Jean-François Reumaux, notre coordinateur laotien.

Tout se met donc progressivement en place pour aider les chercheurs dans leur quête d’échantillons et de données récoltés dans les sylves verdoyantes saturées d’humidité.

En attendant, ça ne chôme pas non plus du côté de la science. Les entomologistes ont posé des pièges à insecte et s’activent de jour comme de nuit. Parfois pendant les repas ou une pause café, ils abandonnent précipitamment leur discussion et leur tabouret pour courir après une espèce de papillon endémique, c’est-à-dire qu’on ne trouve que dans cette zone géographique de la planète. Certains sont fiers (en fait, c’est le cas de tous ces spécialistes) de montrer leur trouvaille de la journée, comme un énorme coléoptère arborant des pattes antérieures démesurées.

Les ornithologues ont eux fait un repérage en plaine forestière, puis dans les pentes karstiques très escarpées et au sommet d’une montagne (on notera à leur retour plusieurs éraflures et marques d’ortie et de palmiers piquants) pour adapter leur étude des différentes espèces d’oiseau. Tout en s’interrogeant sur ce que les mammalogistes nous dégoteront à leur venue dans quelques jours, les « ornitho » rapportent des photos de chauve-souris prises dans les grottes naturelles. Ce soir, ils dorment dans une autre curiosité architecturale de cette mission scientifique : l’Ikos, une plateforme éloignée du campement, idéale pour observer de façon prolongée l’avifaune des environs. Il se pourrait qu’ils reçoivent cette nuit la visite courtoise d’un groupe de singes séjournant dans le coin.

Quant aux herpétologues, ces experts des reptiles et des amphibiens, ils nous ont offert de belles démonstrations dignes des arts du spectacle, comme la maîtrise d’une vipère de 1m50 en pleine mue et de la collecte de son venin, mortel. Un échantillon de sang n’a malheureusement pas pu être prélevé pour venir compléter les données des virologues sur l’évolution de certaines maladies tropicales parfois transmissibles à l’homme, comme l’encéphalite japonaise ou la fièvre typhoïde. Ces derniers récoltent de larves de moustique, un vecteur de virus comme le paludisme, et ils prévoient d’interroger les habitants des villages environnants sur les éventuels cas de maladie.

Plus discrets dans leur « style », ce sont les botanistes laotiens et leurs confrères français dont Francis Hallé, directeur scientifique de la mission. De façon presque rituelle maintenant, pour notre équipe observatrice, ils s’attablent après 14h à l’ombre des arbres ou en cas d’averse sous une voile de bateau recyclée en bâche protectrice, pour la mise en herbier de leur récolte du jour. L’ambiance calme et studieuse de leur travail collectif est un vrai plaisir et contraste avec les précédentes activités nettement plus sportives. La diversité de la vie est ici clairement étalée : fougères courtes ou longues, rameaux d’arbre aux formes diverses, fruits que l’on goûte volontiers, plantes de couleur bordeaux, gris et bien sûr de tous les verts possibles. Tout est nommé, numéroté et glissé dans des feuilles de papier journal en écriture laotienne, puis pressé et entreposé dans la véranda de Francis.

Pour fournir le carburant nécessaire à toute cette joyeuse troupe, Wong et ses acolytes laotiennes toujours souriantes nous préparent d’excellents plats de nouilles aux légumes, de riz collant à la sauce piquante (à consommer avec modération) et de succulentes mangues et autres fruits. Les repas sont aussi l’occasion de conférence, comme hier soir où Maurice Leponce, entomologiste belge, a raconté à un auditoire captivé la vie des termites et des fourmis qu’il étudie depuis des années.

Après avoir terminé ce midi un premier épisode vidéo de cette épopée, nous avons confié une copie à un chauffeur laotien. Pour se rendre à Vientiane, il devra faire deux heures de tak-tak, sorte de taxi local, puis une heure de pirogue pour traverser la montagne sur 7 km, et enfin cinq heures de route pas toujours goudronnée pour remettre le film à un webmaster. Ce dernier mettra la vidéo en ligne et avertira l’équipe de coordination médias basée à Paris. Cette dernière prendra alors le relai et fera le nécessaire pour vous permettre de visionner ces premières images. Bien sûr, notre équipe planche déjà sur le prochain épisode vidéo de cette expédition naturelle hors normes ; il reste tellement de choses à découvrir et à montrer.

Andréa Haug et Johann Haug
Agence SistaBroza

Publié dans Articles | 10 commentaires

Le camp de l’iguane vous attend

A l’ombre des futaies

Un des séchoir à tabac de la vallée de la Hin phoun a été converti en laboratoire et habitation. Un village de tentes complète l’installation

Publié dans Articles | 3 commentaires

Les préparatifs sur le camp de l’iguane

Au camp de l’Iguane on s’affaire depuis déjà deux semaines
Pendant que certains construisent le laboratoire, d’autres sont déjà au travail ou testent  les liaisons satellites …

Patrick Charmeau (constructeur – ingénieur ) à l’ouvrage


Laurent Pyot (responsable technique)

Le Boucarou a été dressé et sert de salle de réunion ou de conférence.

Gilles Ebersolt (chef de mission et architecte) Cédric Chauvaud (mateloteur géeur) et Jean Baptiste Bernet (architecte) peaufine l’assemblage de « l’étoile des cimes ».

En 27 ans, le radeau des cimes a changé de look. Si l’équipe vintage tient la route, le radeau et son dirigeable ont été remplacés par une nouvelle structure, « l’étoile des cimes »

De 13 m d’envergure avec habitacle mono ou biplace, cette « L’étoile des Cimes » répond à un principe différent. Alors que le  radeau prenait ses appuis sur une très grande surface, l’Etoile en fibre de carbone et filets, s’insère profondément dans la couronne d’un arbre émergeant. La « Cinébulle » de Dany Cleyet-Marrel doit l’insérer prochainement dans la couronne d’un arbre émergeant

Publié dans Articles | Un commentaire

les bréves de l’Iguane – Bréve n°1

Après 10 jours de préparatifs intensifs (et quelques surprises), le camp de l’Iguane prend forme. Nous sommes actuellement 20 sur site et la jauge va se positionner pour l’ouverture, le 7 mai à 40!
Avec l’arrivée hier soir de Steve Collard et Maurice Leponce  la dimension recherche est engagée coté entomologie.
Laurent, Noui, Toun et Ti sont partis ce matin en forêt sur les contreforts de l’Est afin d’identifier et d’équiper l’arbre IKOS 1. Le montage de l’étoile des Cimes est engagé sous un soleil de plomb avec Jean Baptiste et Cédric. Mais patience, il y 4 jours de montage, quelques essais de prise en charge, plusieurs manœuvres puis des tests avant l’ouverture aux visiteurs de la haute canopée des piémont de la vallée de la Hin Boun.
Patrick achève le labo et assure le suivi des travaux de la maison de Francis Hallé, notre directeur scientifique. L’accueil de nos voisins à Takankéo ou Nathan est excellent et nous partageons régulièrement des collations.
Les pluies sont très abondantes mais suivies par un soleil radieux. Le gecko chante touts les soirs et la lune se remplie.
Camp de l’Iguane, le 29 avril 2012, 14Heures GE
Publié dans Articles | 3 commentaires

SistaBroza, partenaire vidéo interactif !

Une équipe vidéo, appelée « SistaBroza », composée de la journaliste scientifique Andréa Haug et de son frère réalisateur Johann Haug, part en mai couvrir la mission d’inventaire de la biodiversité des canopées forestières du Laos. Ils souhaitent développer l’interactivité avec les Internautes pour la réalisation des vidéos. Alors, tous à vos claviers !

Fondateur de l’Agence SistaBroza de reportages dans l’environnement et la solidarité, le duo de réalisateurs planifie trois axes de production vidéo, en partenariat avec Opération Canopée et ses partenaires laotiens.

Recherches inédites dans la canopée

Au programme, la réalisation de reportages écrits et filmés sur le travail des herpétologues, des botanistes, des mammalogistes, des entomologistes ou encore des ornithologues laotiens et étrangers venus contribuer à l’inventaire de la biodiversité locale. « Notre équipe vidéo se mettra dans la peau d’un explorateur du XXIème siècle, expliquent Andréa et Johann Haug, pour vous faire partager ce qu’il ressent à la vue des plus beaux paysages tropicaux de la zone et des nouvelles espèces découvertes. » Les vidéastes témoigneront aussi de l’entente humaine de l’équipe pluridisciplinaire et internationale portée par les mêmes objectifs et valeurs de respect de la nature et de soif de connaissances scientifiques.

Innovations technologiques à faible impact

L’équipe vidéo fera également découvrir la multiplicité et l’ingéniosité des engins et appareillages mis au service de la découverte. « L’Étoile des Cimes, dont il s’agit de la première utilisation sur site, retiendra toute notre attention aux côtés de la Bulle des Cimes, de la Cinébulle et de l’Ikos », précise le binôme. Par ailleurs, ils expliqueront en quoi la mission est pensée « basse consommation » pour réduire au mieux son empreinte carbone.

Coopération avec les populations locales

En outre, les reporters rendront compte du partenariat développé avec des organisations locales de développement et de conservation de la biodiversité. Il se traduit notamment sur le terrain par un travail d’information et de sensibilisation auprès des communautés agricoles de la vallée. Ce projet plus global a pour vocation d’intégrer la meilleure gestion et préservation possibles des ressources naturelles dans le développement économique du territoire, par exemple au travers de l’écotourisme dans lequel, notre partenaire local « Animo » est impliqué .

Du reportage scientifique et interactif

Au même titre que la science participative, actuellement en plein essor, l’équipe vidéo veut développer l’interactivité avec les internautes dans la réalisation de ses reportages audiovisuels et plurimédia.

« Aussi, n’hésitez pas à nous faire part de vos envies : Quel sujet voulez-vous que nous traitions pour vous ? Quelle question désirez-vous que nous posions et à quel chercheur ? Quels sons, images, atmosphères souhaitez-vous que nous captions pour vous ? », proposent la journaliste et le réalisateur.

Ainsi, durant leur séjour, ils feront le maximum pour récolter les réponses aux interrogations et aux envies de chacun. Puis, ils mettront les vidéos produites en ligne sur le blog de la mission – le plus fréquemment possible et selon les connexions web disponibles – pour que les internautes puissent suivre les avancées et vivre de l’intérieur, des racines à la cime des arbres, cette mission exploratoire.

Contact « Interactivité vidéo »
En mai 2012 :
Envoyez dès maintenant vos questions à :
operation.canopee@gmail.com

À partir de juin 2012 :
Envoyez vos questions à :
andreahaug@sistabroza.com

Contact « Presse »
En mai 2012, pour toute demande des rédactions pour des reportages écrits ou filmés :
operation.canopee@gmail.com

À partir de juin 2012 :
Envoyez vos demandes à :
andreahaug@sistabroza.com

Pour en savoir plus sur l’Agence SistaBroza : www.sistabroza.com

Publié dans Articles | Commentaires fermés

Présentation Equipe technique mai 2012

Le mois de mai approche et il est temps de vous présenter l’équipe d’encadrement de la mission  IBCFL 2012 2015 – PHOU HIN POUN LAOS 2012.

Donc par ordre d’entrée alphabétique voici vos futurs compagnons au camp de l’Iguane

Baiben, Noui : Grimpeur arboriste. Maitrise le déplacement dans les arbres et le montage de structure dans la canopée. Noui s’occupe aussi de la formation des novices.
Mission : responsable de l’activation de l’Ikos, semaine 18. Puis assistance en canopée.
Date : arrivée semaine 17.
Durée du séjour : permanent

Bernet, jean Baptiste : Architecte et constructeur. A participé activement au développement de l’étoile des cimes, anciennement l’ancre des cimes.
Mission : lancement sur site du programme Etoile des Cimes.
Date : arrivée semaine 17.
Durée du séjour : ouverture + lancement.

Calame Thomas : Détaché par l’association Alcide d’Orbigny au Laos depuis quelques mois, Thomas fait des expertises naturalistes et d’excellentes photos, ll a participé à l’opération de Janvier
Mission : médiation scientifique et maitrise des accès au massif karstique.
Date de présence non définies à ce jour.

Cardinal Sarah : Botaniste, elle poursuit en ce moment un périple botanisto initiatique qu’elle a engagée avec nous en janvier.
Mission : Assistante de  Françis Hallé dans la mise sous herbier des récoltes
Date : Arrivée semaine 17 ou 18 pour préparation du labo.
Durée du séjour : permanente.

Charmeau Patrick : Constructeur. Poursuit une étude sur les constructions en Grid shell.
Mission : construction du Boucarou
Date : arrivée semaine 18.
Durée du séjour : préparation + rodage.

Chauveau Cedric: Mateloteur. Reconnaissable grâce à sa casquette de capitaine, cousue à la main.
Mission: préparation des filets de l’étoile des cimes
Date: arrivée semaine 17 ou 18
Durée du séjour: préparatif + lancement.

Cleyet Marrel Dany : Superviseur.
Mission : responsable des vols.
Date : arrivée semaine 18  pour la mise en place de la Bulle des Cimes (et plein d’autre trucs).
Durée : permanent.

Cleyet Marrel Françoise : Notre secrétaire de direction, le bras droit de l’association Opération Canopée, depuis le siège à Lyon.
Mission : gestion et service voyage.
Aura le statut de VIP sur le site lors de son passage (non défini à ce jour) ;

Couderc Jean Louis : Notre logisticien résident au Laos. Connaît toutes les pistes du pays, heureux propriétaire de quelques motos. Nous assiste déjà maintenant pour l’acheminement du container, entre Villefavard et le camp de l’iguane, via Bangkok, Vientiane, Thakhek, Ban Natan.
Mission : logistique et services improbables.
Date et durée : permanent et en pointillés, selon les besoins et les emplacements.

Desmarquets Laurence : Notre médecin, Mission : Santé hygiène.
Ancien médecin chef du 42 ème régiment de transmission, assistance médicale des forces en manœuvre, 7 ans d’activité bénévoles de médecin sapeur pompier, dernièrement médecin de montagne dans les hautes Alpes activités de traumatologie de premiers secours.
Date : arrivée semaine 19
Durée : Permanente.

Ebersolt Gilles : Chef de mission.
Mission : faire en sorte que cela fonctionne + un peu d’allégresse
Date : arrivée semaine 17
Durée du séjour : Permanent.

Gaboriaud Philippe: guide de haute montagne à la Réunion.
Mission : accompagnement assistance sur le massif karstique. Activation d’un camp avancé.
Date : arrivée semaine 18
Durée du séjour : permanent.

Pyot Laurent : Responsable technique
Mission : il faut que ça marche !
Date : arrivée semaine 17
Durée : permanent

Pyot Héléne : Constructeur
Mission : il faut aussi que ça marche !
Date : arrivée semaine 20
Durée : jusqu’au bouclage

Reumaux Jean François : Président fondateur de ANIMO, créateur de « The Gibbon Experience », projet phare au Laos de protection des parcs nationaux centré sur la canopée et autofinancé.
Mission : mise en place des partenariats scientifiques Lao avec le Conseil National pour la Science, représentant d’Opération Canopée au Laos. Expérimentation d’auto motricité en Cinébulle, Bulle des Cimes.
Date et Durée de séjour : sub- permanent, non défini à ce jour.

Riveau Xavier : Agronome, Médiateur scientifique, équipe ANIMO. Parle le laotien
Mission : organisation des plannings, articulation entre les chercheurs et la logistique locale
Date : arrivée semaine 17.
Durée du séjour : Permanent

Serein Jean Yves : grimpeur arboriste et jeune marié.
Mission : collecte en canopée d’échantillons peu accessibles. Mise en place de structures.
Date d’arrivée : semaine 19.
Durée : sub permanent.

Songkéo Boun : chantier arboricole, équipe Animo.
Mission : création d’accés par câble pour Ikos et étoile du sud.
Date et durée de séjour : semaines 17 et 18

Toun : chantier arboricole, équipe Animo.
Mission : création d’accés par câble pour Ikos et étoile du sud.
Date et durée de séjour : semaines 17 et 18 voire plus

Vong : Direction catering

Mission : organisation de la cuisine et direction de l’équipe restauration.
Date : arrivée semaine 17
Durée : Permanente.

Publié dans Articles | Commentaires fermés

Après le froid le chaud

Pascal Heni a eu la gentillesse de nous préparer cette video présentant l’arrivée de l’équipe à Ban Nathan.

Publié dans Articles | Commentaires fermés

Départ du container pour la mission du printemps 2012

C’est par un froid sibérien qu’une équipe sous la direction de Gilles Ebersolt et Laurent Pyot a réuni et vérifié le matériel en partance pour le Laos. Notamment la Bulle des Cimes a été gonflée dans la grange de la ferme de Villefavard.

Lundi matin 13 février, Ca y est !
Avec l’aide de quelques bénévoles et les élèves du centre de réinsertion de Magnac Laval le container a été chargé.
Il est parti par une chaude matinée (-6° au lieu de -12°) a Villefavard.
tout est dedans sauf ce qu’on a oublié…
Merci à tous

Publié dans Articles | Commentaires fermés

De la neige pour les tropiques

L’EMPOTAGE, de la neige pour les tropiques

L’empotage est la grande messe qui précède le départ du matériel pour des zones éloignées.

Cette année, nous travaillons sous le mode des contrastes climatiques : un départ sur des températures glaciale et une expédition délibérément callée en ouverture de saison des pluies, signe d’une intense activité faunistique et floristique !

La ferme de Villefavard nous accueille à nouveau pour les 5 jours intensifs de préparation. Il faut conditionner les objets les plus divers, de la pince à linge jusqu’au maillons de largage sous tension, indispensable à la manœuvre d’insertion de l’étoile des cimes depuis la Cinébulle !

Nous regrettons d’être dans l’impossibilité de dresser la liste des objets oubliés.

CONTENU D’UNE BOITE A OUTILS,   MATERIEL DE CUISINE ET MATS CARBONE

Nous maintenons nos objectifs « basse consommation » sur un thème qui nous est cher, la récupération. Il y a le coté formel avec le partage d’un fond commun d’équipement convenu avec Olivier PASCAL (association Pro Natura), il y a le coté symbolique avec  l’usage prolongé de l’évier Inox 2 bacs de ma grand-mère, déposé en 1982. Il y a aussi la bienveillance de la Corderie Lancelin qui nous fait bénéficier de cordages réformés ou celle de la voilerie INCIDENCE à la Rochelle, qui nous confie d’improbables voiles de multicoques transocéaniques, usées par quelques circumnavigation, future couverture d’une mystérieuse construction, tenue secrète, le GRIDSHELL.

YVON DUPASQUIER ET PATRICK CHARMEAU, PREPOSES AU DEROULAGE

Pour le lundi 13, jour fatidique du bouclage et du départ, touts les acteurs sont sur le pont : Laurent Pyot, empoteur, dirige l’opération, Patrick Charmeau garde le sourire, Adrien Pineau assure le levage avec son tracteur avec fourche, David et  ….. les 3 élèves et l’enseignant accompagnateur du centre de Magnac Laval contribuent au bon déroulement des manœuvres. Thierry Huguet fait bouillir la marmite.

Photos laurent….

Publié dans Articles | Commentaires fermés

Etoile des cimes

Le second œuvre est maintenant engagé sur le chantier de l’étoile des cimes.

Les 2 plans de travail et le plancher –en 2 pièces- s’insèrent dans l’entrelacs des barres comprimées du joyau. D’après un plan de J.B. Bernet et grâce à la dextérité de Patrick de Bruyn, ces éléments combinent économie et légèreté.

ASSEMBLAGE AU CHATEAU D’EAU   -  PATRICK DE BRUYN ET GILLES EBERSOLT, cadreurs

Quelques jours avant la cérémonie de l’empotage, c’est la présentation finale des cadres dans le joyau, laissé en attente dans la grange Ouest de la Ferme de Villefavard.

Patrick Charmeau, ébéniste à ses heures et Jean Baptiste Bernet, fraiseur sur colonne aux siennes, ont développé le dispositif de blocage sur les barres de carbone appelé « la noix ».

Ces noix, librement inspirées de la partie centrale des roues à aubes sont taillées dans un solide  morceau de chêne, prélevé sur une humble charpente limousine, plusieurs fois centenaire.

SOUS LE PLAN DE TRAVAIL LA NOIX DE PATRICK CHARMEAU  – JEAN BAPTISTE BERNET, ESSAIYSTE

On découvre maintenant l’organisation générale de l’espace intérieur de l‘Etoile des Cimes, ou Jean Baptiste –un peu (auto)tendu – prête courageusement son corps au premier essai en situation, assis sur une touque en équilibre instable, (gracieusement fournie par la régie de la Ferme Modèle), elle-même posée sur un plancher à faux-frais.

Il convient de veiller à la mise hors d’eau de notre structure. C’est Delphine CIAVALDINI, notre costumière qui à la charge du dossier. Après un brain storming animé nous sélectionnons le style de la couverture de toile. Le coté « cuir et peaux » comme le style « string » ont été abandonnées, au profit d’un désign plus passe partout, genre « barbour, chasse et pêche, nature et tradition de nos campagnes verdoyantes ».

Publié dans Articles | Commentaires fermés